Moteur de recherche d'offres d'emploi CIRAD

Agronome des systèmes horticoles pour la gestion agroécologique de l'HLB et de l'enherbement


Description de la future affectation

Contexte

Département / Unité (affectation future)

Le Cirad (Centre de Coopération Internationale en Recherche Agronomique pour le Développement) produit et transmet de nouvelles connaissances pour accompagner l'innovation et le développement agricole dans les pays du Sud avec ses partenaires.

Il a pour objectif prioritaire de bâtir une agriculture durable des régions tropicales et méditerranéennes, adaptée aux changements climatiques, capable de nourrir 10 milliards d'êtres humains en 2050, tout en préservant l'environnement.  

Référence

HP-PERSYST-HORTSYS-2021-04-VSC-4835  

Description de la future affectation

Domaine

Science - Sciences agronomiques

Type de contrat

Volontariat

Intitulé de la mission

Conduire des recherches dans les domaines de la biodiversité, des systèmes de culture agricoles

Intitulé

Agronome des systèmes horticoles pour la gestion agroécologique de l'HLB et de l'enherbement

Date de début

01/06/2021

Date de fin prévisionnelle

14/06/2022

Durée

12 mois

Description du poste / de la mission

Le psylle asiatique, Diaphorina citri Kuwayama est l'un des plus importants ravageurs des agrumes dans le monde car il sert de vecteur au Candidatus liberibacter qui provoque la maladie du greening des agrumes ou huanglongbing (HLB). D. citri a été découvert en Martinique en 2012, et l'agent pathogène en 2013. Son parasitoïde spécifique Tamarixia radiata (Waterston), décelé également en même temps que le ravageur ne permet pas, un contrôle suffisant de D. citri et par là du HLB. La lutte chimique reste une possibilité mais se révèle très limitée avec l'utilisation seule de molécules chimiques respectant l'environnement. Aujourd'hui, aucune pratique durable n'a été établie pour la gestion de la maladie du greening des agrumes.
Des travaux ont montré que certaines plantes avaient un effet répulsif sur Diaphorina citri et permettaient de diminuer la propagation du greening (Onagbola, 2011 ; Zaka, 2010 ; Mann, 2011).
Les études récentes menées dans nos laboratoires ont montré une bonne répulsion d'une variété de goyavier sauvage (Psidium guajava) au psylle asiatique. Cependant, ce travail de laboratoire peut ne pas refléter la réalité du terrain. De manière plus globale, ce volet du projet RITA réalisé sur le terrain avec plusieurs partenaires a pour but de caractériser l'effet de l'association agrumes/goyaviers pour contrôler le psylle asiatique et le HLB, mais aussi d'estimer l'impact du contrôle biologique avec l'implantation de fruitiers divers au sein d'une parcelle d'agrumes.

Les herbicides représentent à eux seuls entre 70 et 80 % des pesticides utilisés dans les DOM.
La suppression de l'autorisation de mise sur le marché (AMM) de plusieurs herbicides suspectés d'avoir un impact important sur l'environnement et la santé est programmée à court terme par la Communauté Economique Européenne.
Gérer l'enherbement autrement qu'avec ces herbicides constitue donc un enjeu majeur commun à toutes les filières de production tropicales.
Cette suppression, largement anticipée par le Cirad, nous a conduit à rechercher des solutions alternatives, écologiques, de contrôle des adventices. Le contrôle mécanique, au tracteur ou à la débroussailleuse n'est pas une solution satisfaisante en raison de son coût, de sa pénibilité et de son caractère répétitif.
En arboriculture, une des solutions proposées comme alternative à l'utilisation des herbicides est l'implantation de plantes de couvertures entre les rangées d'arbres ainsi que sur la ligne de plantation. Plusieurs études ont été réalisées pour évaluer les plantes potentiellement utilisables (Lavigne et al, 2011 ; Lesueur Jannoyer et al, 2011), et des tests en vergers ont également été effectués chez des agriculteurs.
Une autre option repose sur la conduite de cultures vivrières dans l'inter-rang. En plus de gérer l'enherbement, ces cultures peuvent procurer un revenu complémentaire au producteur.
Mais ces pratiques peinent à être adoptées par les producteurs martiniquais faute d'adaptation

Profil souhaité

Vous êtes ingénieur.e agronome ou titulaire d'un master équivalent.

Votre profil devra inclure des compétences :

- En agronomie systémique,
- Sur des démarches d'accompagnement des acteurs,

S'agissant d'un poste où vous aurez à travailler avec divers acteurs dans différents contextes socio-culturels, vous aurez à :
- Travailler en équipe et en réseau,
- Communiquer sur vos résultats vers les acteurs agricoles (agriculteurs, conseillers agricoles, formateurs, institutionnels, ...) avec des productions adaptées.

Aptitudes requises :
- Aptitude à la rédaction
- Être titulaire du Permis B
- Autonomie et rigueur, sens de l'organisation
- Une bonne connaissance de l'agriculture martiniquaise sera un plus

Contraintes du poste

Travail en zone tropicale/humide
Travail sur écran supérieur à 4 h

Localisation du poste

Localisation du poste

Martinique

Précision sur la localisation (DR, ville)

Petit-Morne, Lamentin

Description complémentaire de la future affectation

Lieu de rattachement

Martinique

Demandeur

Renseignements sur le poste - Prénom

Clovel

Renseignements sur le poste - Nom

PANCARTE

Renseignements sur le poste - Email

clovel.pancarte@cirad.fr